3 place de la Mairie
55100 Bras sur Meuse
03.29.84.51.59
Bras-sur-Meuse
Bras-sur-Meuse
Bras-sur-Meuse
Bras-sur-Meuse
  • Bienvenue
    26/01/2016
    La commune de Bras-sur-Meuse appartient à l’arrondissement de Verdun ...
Les orchidées sauvages

Dans le cadre des sorties «nature» proposées par «Meuse Nature Environnement», en collaboration avec l’Office de Tourisme de Bras sur Meuse, une sortie découverte des orchidées sauvages a eu lieu sur le plateau de Douaumont, dimanche 21 juin 2009.

Après un exposé d’Eric Bonnaire de l’ONF sur l’histoire des peuplements végétaux sur le champ de bataille depuis la fin de la guerre, Jean-Jacques Weimerskirch membre de la Société Française d’Orchidophilie a fait découvrir douze espèces d’orchidées typiques de ce secteur où alternent des zones humides et plus sèches sur calcaire exposées au sud. Outre des variétés communes comme l’orchis pyramidal ou l’orchis moucheron, les participants ont pu découvrir des espèces moins fréquentes comme l’Epipactis des marais ou l’Epipactis de Müller, mais surtout le très rare Orchis négligé, présent sur quelques stations de Lorraine.

  

«Pelouses calcaires ou la Lorraine au bord de la Méditerranée», c’est le thème de l’exposition photos de Jean Jacques Weimerskirsch, organisée parallèlement en collaboration avec Meuse Nature Environnement, du 12 au 27 juin à la mairie de Bras sur Meuse. Elle comportait une trentaine de photos macro «30X40» prises dans la région de Verdun sur la faune et la flore des pelouses calcaires, milieu remarquable où fleurissent de nombreuses variétés d’orchidées et vivent des insectes typiques des zones calcaires sèches ensoleillées. Meusien d’adoption par son épouse verdunoise, c’est à l’occasion de ses ballades dominicales, d’abord sur le champ de bataille puis dans toute la région, qu’il a découvert que ces fleurs magnifiques, dont hélas les habitats se réduisent partout, ne se trouvaient pas que sous les tropiques. De là est partie une passion toujours aussi intense. Membre de la Société Française d’orchidophilie depuis 1981, il a répondu présent quand Philippe Millarakis a décidé d’établir la cartographie des orchidées de Meuse avec Gérard Vogel et Georges-Henri Parent. Cette passion des fleurs l’a naturellement amené à la photographie, son second centre d’intérêt, et il est actuellement Président du GAPHE, club photo Hayangeois.

Bras-sur-Meuse
3 °C / Pluie Fine
Vent: SO de 11 km/h
Humidité: 100%