3 place de la Mairie
55100 Bras sur Meuse
03.29.84.51.59
  • Bienvenue
    26/01/2016
    La commune de Bras-sur-Meuse appartient à l’arrondissement de Verdun ...
Actualités

Julien DIDRY, Président de la Codecom de Charny

04/02/2016
Julien DIDRY, Président de la Codecom de Charny

Article Est Républicain – Lea Boschiero

Au moment où la parole a été donnée aux deux candidats à la présidence, l’orage a éclaté dehors. On aurait pu y voir un signe ou un symbole, mais les échanges sont restés très courtois jeudi soir, dans la salle du conseil de la mairie de Charny où se réunissaient les 47 délégués communautaires. L’élection du président s’est faite dans une ambiance plutôt détendue, comparé à celle qui régnait il y a quelques mois encore au sein de l’assemblée, au lendemain des échecs successifs pour créer une communauté d’agglomération avec Verdun.

Après l’intervention de Marie-Paule Soubrier (voir ci-dessous), c’est Gérard Gervaise, maire d’Haumont-près-Samogneux, le doyen des élus présents dans la salle qui a présidé la réunion. Deux candidats étaient pressentis pour succéder à Marie-Paule Soubrier. Jean-Marie Addenet, maire de Samogneux, et Julien Didry, maire de Bras-sur-Meuse. Mais tous ou presque se demandaient ce qu’allait faire Yves Peltier, l’indéboulonnable maire de Belleville, commune la plus peuplée du territoire avec ses quelques 3.200 habitants. Il avait laissé plané jusqu’au bout le doute sur sa propre candidature. Ira, ira pas ? Seules deux mains se sont finalement levées à la demande de Gérard Gervaise, celles des maires de Samogneux et de Bras. Et c’est Julien Didry qui l’a emporté dès le premier tour en récoltant 32 voix, Jean-Marie Addenet en obtenant 15. Le maire de Samogneux a cependant été élu peu de temps après au poste de 1er vice-président. Belleville de son côté, a présenté des délégués sur trois vice-présidences, et a réussi à hériter de la 7e , au détriment de Marie-Claude Thil, maire de Béthincourt.

L’un des architectes du futur Grand Verdun
Cette mandature va être cruciale pour l’avenir du territoire. Déjà car elle pourrait bien durer moins de six ans, si Charny et Verdun se rejoignent pour créer une communauté d’agglomération d’ici 2016, date butoir pour profiter de l’amendement 30.000. Mais aussi parce que tous les villages détruits se trouvent sur le territoire de la codecom de Charny. Au moment du Centenaire, ils vont être au cœur de toutes les attentions. C’est la raison pour laquelle Julien Didry a choisi de créer une vice-présidence déléguée à ces communes. C’est Jean-Pierre Laparra, maire de Fleury, qui en a désormais la charge. Dans son allocution, le nouveau président de la Codecom a évoqué le tourisme, annonçant que les jours de l’office créé à Bras sont aujourd’hui comptés. « À terme, il devra rester un office de tourisme à Verdun, et un autre sur le champ de Bataille ». Mais le personnel de Bras devra être repris à Verdun, insiste-t-il.

Il est également revenu sur la MJC. « Dès demain, nous devrons discuter avec Verdun sur le financement de la MJC, qui rayonne au-delà de notre territoire. Il s’agit maintenant de passer des paroles aux actes ».

Et l’intercommunalité, évidemment. Julien Didry est l’un des pionniers, l’un des architectes du futur Grand Verdun. « Ce mandat est essentiel pour la place de la codecom de Charny dans la future intercommunalité », estime-t-il. Avec ces élections à la tête des deux Codecom voisines, un souffle nouveau, révélateur d’une envie de changement, vient d’être donné au projet intercommunal.

Léa BOSCHIERO 

Météo à Bras-sur-Meuse
4 °C / Ensoleillé
Vent: N de 0 km/h
Humidité: 81%